csbj Après Pierre Martinet, c'est Olivier Ginon qui sera le nouveau porte-drapeau du club

 

Le groupe GL Events va conduire dans les prochains jours un audit du CS Bourgoin-Jallieu (Top 14 de rugby) dont il envisage de devenir actionnaire principal, a-t-on appris auprès de l'entreprise lyonnaise spécialisée dans l'organisation de salons et congrès.

 

"Un audit sera conduit dans les jours à venir par le groupe GL Events et ses associés auprès de l'Association berjallienne", indique un communiqué de la société. "Le rapport d'audit sera soumis au conseil d'administration de GL Events et du Lyon OU rugby (Pro D2) avant la fin du mois d'août afin d'acter définitivement la position de GL Events dans cette opération", poursuit l'entreprise, déjà actionnaire du LOU Rugby. Le président de GL Events, Olivier Ginon, 51 ans, devrait injecter près de 1,3 million d'euros pour prendre 56% du capital de la SASP (société anonyme sportive professionnelle) de Bourgoin-Jallieu et renflouer le club isérois.

 

La direction nationale d'aide et de contrôle de gestion (DNACG) a bloqué samedi 14 licences berjalliennes à quelques heures de l'ouverture du championnat face à Clermont, faute de garanties suffisantes sur la situation financière du club. Par ailleurs, l'objectif de GL Events est de "participer à la création d'un grand club de rugby régional" en fusionnant au terme de la saison 2010-2011 les sections professionnelles du CSBJ et du LOU Rugby, impliqué dans l'Olympique lyonnais (Ligue 1 de football) et le projet de salle multifonctions destinée notamment à l'ASVEL Basket (ProA). Les discussions entre GL Events, le LOU et le club berjallien ont débuté "au printemps dernier", avant d'être interrompues puis de reprendre "à la demande du CSBJ depuis dix jours", et s'accompagnent de contacts avec les collectivités locales, la Ligue nationale de rugby et la DNACG, selon la société.