Le 23 octobre, GCC réunissait ses clients et partenaires pour les 3èmes (Ré)créatives, nom de sa soirée annuelle.

Sous les voûtes peintes de la Chapelle de la Trinité, ils étaient près de 200 à avoir bravé les intempéries pour partager un moment de convivialité avec le groupe de construction (et participer à leur premier « bigot bitume »). Pour l’heure, 2019 a offert son lot de défis techniques. Les équipes de la marque jaune ont livré le monumental Ikéa Grand Parilly, poursuivent le chantier du centre commercial de la Part-Dieu, celui de l’ensemble tertiaire Park View et entrent dans la dernière phase du chantier emblématique des archives départementales de l’Isère (autrement dénommé le vaisseau minéral).

 

Michel Perroud, directeur général adjoint du Pôle construction a également rappelé aux maîtres d’ouvrage, architectes, bureaux d’études que GCC prenait résolument le virage environnemental, celui de la réhabilitation énergétique et s’en donnait les moyens. Il en va ainsi de son expérimentation avec le groupe Hoffmann sur les bétons bas carbone pour tester et intégrer durablement ce procédé dans ses constructions. C’est aussi cette volonté qui anime ses équipes quand elles s’emparent d’un nombre croissant d’ouvrages en ossature bois dont l’efficience énergétique est une autre réponse à la problématique de réduction des émissions de carbone de l’industrie tertiaire.

L’entreprise dispose ainsi d’un savoir-faire qui ne se dément pas à l’instar du projet Pop-Up qu’elle porte à Saint-Etienne (immeuble en bois de 10 étages) ou des bureaux #Curve en chantier à Saint-Denis pour BNP Paribas Real Estate (24 000 m² en structure bois). La présence de David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, attestait de la place croissante qu’occupe le groupe dans le monde de la construction et du bâtiment. Michel Perroud a d’ores et déjà donné rendez-vous en mars 2020, pour célébrer dignement les 20 ans du groupe !

Mercredi 23 octobre 2019