Par Marco Polisson

Exclusif. Après plusieurs mois de discussions, Michel Rochedy a signé ce vendredi 26 octobre 2018 l’acte de vente de son hôtel 4 étoiles au groupe Lavorel Hôtels.

Il faut le suivre, Jean-Claude Lavorel ! De préférence en 4×4 pour l’accompagner sur les routes escarpées de Savoie, où il poursuit ses emplettes hôtelières. Nous vous avions annoncé le rachat de l’Auberge de Letraz et du Palace de Menthon situés au bord du lac d’Annecy. Pas le temps de bronzer sur leur plage ! C’est désormais à Courchevel 1850, où son aventure hôtelière a commencé avec La Sivolière – revendue depuis – qu’il passe à la vitesse supérieure. Direction sa dernière acquisition : le Chabichou, une des institutions de la station tout comme ses propriétaires Maryse et Michel Rochedy, à la barre de ce grand navire blanc depuis 1963.

Sa réputation s’appuie sur sa table doublement étoilée dirigée par le chef MOF Stéphane Buron (ci-dessus avec son mentor) et son épouse Sylvie qui poursuivent l’aventure au sein du groupe Lavorel Hôtels, déjà présent à Courchevel avec les 15 suites du boutique hôtel « Les Suites de la Potinière ». On imagine le déchirement de Michel Rochedy à l’idée de lâcher son bébé. Difficulté atténuée par la qualité d’entrepreneur indépendant de son successeur et par le caractère familial de son entreprise qu’il accompagnera pendant un an. Le temps pour les équipes Lavorel de peaufiner leurs plans de montée en gamme qui devrait se conclure après travaux par l’obtention de la 5ème étoile.

Des changements en douceur pour ne pas effrayer une clientèle de fidèles, composée de Français et d’habitants du Royaume Uni – une exception sur Courchevel – et « conserver son esprit authentique et familial ». Avec l’ouverture du Kopster (Parc OL), le groupe Lavorel compté désormais 7 établissements en Rhône-Alpes et ne compte pas s’arrêter en chemin.