Par Morgan Couturier

Depuis plus de 40 ans, Arlim se plie aux exigences de ses clients grâce à un important maillage de Lyon et de sa périphérie. Une expertise que le cabinet immobilier doit en grande partie au repositionnement stratégique de son bateau amiral.

On peut avoir 40 ans et aimer le changement. Après tout, l’âge de la raison se situe dans ces sphères-là. Alors si celui-ci est justifié, pourquoi le brimer ? « Il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre », soutenait d’ailleurs le physicien Albert Einstein. Si la vente de biens immobiliers ne réclame guère de notions physiques, la réflexion a manifestement été entendue par le cabinet Arlim, à l’heure de basculer dans une nouvelle ère, dont les contours sont dessinés depuis six ans par Aurélio Rossini. Dans cette optique, le codirigeant de 32 ans a trouvé bon de composer avec la nouveauté, comme le musicien éponyme avant lui.

Dans une énième démonstration de la capacité de son cabinet immobilier à dénicher des biens d’exception, le jeune entrepreneur a donc mis la main sur un local conforme à ses nouvelles ambitions, idéalement implanté à l’angle de la rue Molière et du cours Lafayette, où Arlim concentre depuis un an, le gros de son activité. « Une visibilité extraordinaire » pour Arlim qui, en dépit de ses vingt points de vente dans la capitale des Gaules, a trouvé dans cet ancien bureau de poste, la boutique idéale pour « rayonner, et conforter sa maitrise du territoire ».

Une franchise ouverte à Cannes, pour répondre aux demandes des Lyonnais

Entièrement refaite pendant six mois, l’agence Arlim Lafayette s’ouvre aujourd’hui sur de spacieux locaux de 300m2, mis en valeur derrière une imposante surface vitrée de 40 mètres de long, où s’affichent quelques-uns des plus beaux lots du groupe, des studios aux appartements de charme, en passant par ces maisons d’architecte à plusieurs millions d’euros. Un choix payant pour Aurélio Rossini qui, au-delà des bienfaits d’un tel « emplacement stratégique », a su insuffler un nouveau souffle au groupe Arlim, dont l’aura s’exporte aujourd’hui hors des contrées lyonnaises.

En cause, cet appel du large et du Sud, trop intense, pour être négligé. Alors l’enseigne a pris soin de s’épancher sur la Côte d’Azur, une terre fertile en affaires, où Aurélio Rossini a choisi d’implanter le logo de son enseigne. À Cannes pour être précis, où la demande lyonnaise se montre de plus en plus exhaustive. « On avait de plus en plus de demandes. Beaucoup de Lyonnais achètent sur place, alors on a ouvert une franchise », révèle le jeune dirigeant. De quoi donner un peu de poids à ces propos d’un autre visionnaire : « il n’y a rien de négatif dans le changement, si c’est dans la bonne direction ».

Arlim Lafayette
14, cours Lafayette – Lyon 3e
Tél : 04.28.38.37.54.