Par Nadine Fageol

Quand le Sofitel Lyon célèbre les vendanges, raisonne la surprise du vin bio signé Chapoutier. Entre les deux maisons, juste l’avènement d’une tendance puissante. Cornas.

A l’heure des vendanges, les Sofitel du monde entier célèbrent les vins. A Lyon, le directeur Jacques Bourguignon, racé globe trotter, a mobilisé tout son monde autour du dive breuvage. De jolis moments en perspective annoncés lors d’une conférence de presse comme il n’en existe quasiment plus. Exceptionnelle, en qualité distillée autour d’un rare buffet revisitant l’univers « des salades lyonnaises » par le chef Christian Lherm  aux mieux de sa forme. Et là, on comprend comment chaque dirigeant marque de son empreinte son passage dans la maison Sofitel Lyon. Si Sylvio Iacovino a su habilement moderniser l’endroit en l‘actualisant qui par le spa, le décor et l’avènement de l’univers lounge. Bourguignon, lui, surfe sur la vague des produits healthy ; des petits déjeuners inaugurant dans le bol de céréales, le lin et les énergétiques graines mexicaines de chia plébiscitées par les hommes… Mouvement qui se traduit dans l’univers des vins par l’arrivée de bouteilles bio signées Chapoutier.

Moment unique dans une grande maison lyonnaise que de pouvoir plonger le nez dans un « cornas bio » au départ déjà élégant. Bien sûr que l’on aurait aimé profiter de la présence d’un membre Chapoutier pour nous conter la belle aventure. Mais enfin, quand une marque telle que le Sofitel envoie « vins bios » à la carte, c’est juste un magnifique signal que les temps changent. Que par chance, les Lyonnais avisés vont pouvoir découvrir lors d’une foire aux vins installée dans le lobby de l’hôtel. Pour le reste du vin, à siroter en étonnant cocktail au bar le Melhor. Découvrir encore le travail du chef Lherm à la brasserie du « Silk » sur un bœuf black angus irlandais. Et, attention, le grand dîner célébrant accords mets et vins se déroulera le 18 octobre avec quelques importants représentants de la maison Chapoutier. Au moment où plusieurs études montrent que nombre de produits alimentaires sont pollués, Lyon People ne peut que saluer pareil avènement.

Jusqu’au 30 octobre 2017, fête du vin au Sofitel Lyon
www.sofitel.com/hotel/lyon.com –