. P E O P L lyon_peopleE ... n e w s
. LES GENS
LE CARNET MONDAIN
BUSINESS NEWS
WEBCAMS
DERNIERE MINUTE
LES ARCHIVES
. P E O P L E ... s o r t i e
. LES EXPOS
LES SPECTACLES
AGENDA PEOPLE
VOYAGES ET WEEK-END
LES FETES
LE SHOPPING
. P E O P L E ... c l u b
.

ANNONCES

FORUM DE DISCUSSION

COURRIER  LECTEURS 
OL PEOPLE
LES CORRESPONDANTS
MAILING LIST

. P E O P L E ... a n n u a i r e
. BARS & RESTAURANTS
CARNET D'ADRESSES
LYON LA NUIT
JOURNAUX PERIODIQUES
GUIDES DE LYON
. P E O P L E ... p r e s s e
.

REVUE DE PRESSE
LES RUMEURS

JUSTIN CALIXTE
INTERROGATOIRES KGB
LES GAGS

 

P E O P L E ... a n n u a i r e
Café du pond / BARS & RESTAURANTS


 

 Café du pond

 

Café du pondAlbert Dray

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après 15 ans de bons et loyaux services derrière le comptoir de La Passerelle, Albert Dray a élu domicile dans le 6è. Loin de ses rêves megèvans, il s’installe dans un petit bar de quartier sans envergure… Deux mois après, il en a fait un must incontournable à l’heure du déjeuner… Extrait d’une histoire cousue de fil d’argent.

 

Décembre 1999, un samedi à l’heure du rush de midi. Albert annonce à qui veut l’entendre (pas grand monde en fait, car tous les convives ont le nez plongé dans la sauce de leur escalope) qu’il est sur le point de vendre La Passerelle, établissement mythique des nuits lyonnaises. Objectif : partir sur les très chics pentes de Megève avec la cagnotte ! L’annonce ne produit pas l’effet escompté ! Car les nombreux habitués présents, connaissant la gourmandise - en espèces sonnantes et trébuchantes - du personnage se doutent bien qu’il lui faudra de nombreux mois avant que ce doux rêve ne devienne réalité !

 

Décembre 2000. Après plusieurs mois de randonnée (infructueuse) en montagne, Albert étrenne sa nouvelle acquisition dénommée Le Lyautey et située… sur la place éponyme dans le 6ème. C’est sur ce petit bistrot de quartier, pas vraiment sur le circuit de la jet lyonnaise, qu’Albert a finalement jeté son dévolu… Et Megève ? « Avec sa grande taille, il  risquait fort d’attraper le mal des montagnes… » s’exclame - avec la discrétion qu’on lui connaît –le jeune Lionel Perrier ! A moins qu’il ne s’agisse plutôt du mal du pays !

 

Toujours est-il que la nouvelle se répand comme une traînée de poudre (!) dans la ville. En un clin d’œil, tous les fidèles, sevrés des coups de gueule de notre vedette locale, se pressent place Lyautey. Moins d’un mois après l’ouverture, il est déjà de bon ton de s’y montrer. On y croise tout le gratin de la nouvelle et de l’ancienne économie, du commerce… et du monde politique. Bref c’est full ! Au point qu’il est parfois compliqué de trouver vers midi une table près du bar (le must, « les touristes » étant promptement dirigés vers le premier étage !).

 

Albert, qui a adopté un langage policé (c’est l’effet 6ème ), est aux anges ! Peu de monde ignore encore les raisons du succès de ce bistrot qui ne désemplit pas ! L’équipe emmenée par notre ami y est pour beaucoup : Claudie, sa dulcinée, veille au grain (et sur la caisse) tandis que la fidèle Mena (diminutif de Philomène) manage la salle. Mais ce qui fait la réputation culinaire du Café du Pond, c’est sa fameuse escalope à la crème garnie de gratin dauphinois. Souvent imitée, jamais égalée ! Dès les beaux jours, Albert installe sa luxueuse terrasse sur la place ! Cela va être de plus en plus difficile de repartir bosser après le déjeuner !

 

Café du Pond

11,place Maréchal Lyautey – 69006 Lyon

Ouvert tous les jours sauf le dimanchedès 6h30 jusqu’à 1h.

Pas de restauration le soir.

Tel 04 78 52 39 99

 

 

 



Visiter Lyon : rechercher - trouver - visiter